Réflexologue

Qu’est-ce-qu’un(e) réflexologue ? Le(la) réflexologue est un(e) professionnel(le) de la relation d’aide et un(e) professionnel(le) de l’accompagnement. Il(elle) prend en charge la personne, en vue de rétablir un équilibre (homéostasie), en réalisant des protocoles de relaxation et de stimulation réflexes (plantaire, palmaire, faciale et/ou crânienne). Le(la) réflexologue est entièrement responsable de ses actes, il(elle) choisit les méthodes et techniques qu’il(elle) emploie en fonction des besoins de la personne. Le traitement se déroule dans le cadre de séances individuelles. Lors de chaque consultation, le(la) réflexologue procède à une anamnèse, et effectue le soin en fonction des données recueillies lors de chaque séance, il(elle) les synthétise et établit un protocole personnalisé de soins, selon l’état de la personne et en accord avec elle. Le(la) réflexologue cible des zones réflexes à travailler pour dynamiser les fonctions vitales du métabolisme, et diminuer les tensions, en améliorant le bien-être de la personne. La durée d’une séance en moyenne est comprise entre 45 minutes et 1 heure. La durée est moindre et adaptée selon les besoins et les fragilités des sujets. La séance de réflexologie se fait sur une table de soin, en position allongée ou sur une chaise où la personne est confortablement assise.

  • Les devoirs du (de la) réflexologue :
    • Il(elle) exerce dans le respect des règles déontologiques, éthiques et professionnelles ;
    • Il(elle) exerce sa mission dans la bienveillance et dans le respect de la vie humaine, de la personne, de son intégrité physique et mentale, de son intimité et de sa dignité.
    • Il(elle) s’engage à respecter les limites de ses compétences et à orienter ses clients/patients vers un autre professionnel lorsque celui-ci nécessite un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de ses compétences ;
    • Il(elle) ne doit jamais élaborer de diagnostic (s’il n’est pas médecin) mais toujours effectuer son analyse avec le plus grand soin, en respectant et en se référant toujours au diagnostic médical apporté par la personne, en s’appuyant sur les méthodes les mieux adaptées.
    • Il(elle) est tenu(e) au secret professionnel ;
    • Il(elle) doit souscrire une assurance en Responsabilité Civile Professionnelle.
    • Il(elle) doit se former tout au long de sa vie professionnelle pour préserver la qualité de ses soins.
  • Indications de la réflexologie
    • Activer la circulation sanguine et lymphatique.
    • Réguler le système nerveux et hormonal.
    • Détendre, relaxer, le stress étant à l’origine de nombreux dysfonctionnements physiques et psychiques.
    • Réduire l’état d’anxiété. Diminuer la sensation et la perception de la douleur.
    • Déceler, localiser et éliminer les dépôts formés par des cristaux d’acide urique ou autre toxine.
    • Prévenir, soulager un grand nombre de troubles, favoriser et rétablir l’homéostasie interne du métabolisme. Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien-être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, decrét 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996).

Formation : Un Certificat sanctionne, selon les écoles, environ 200 heures mêlant théorie et pratique sur 1 à 2 années de formation avec examen écrit, examen pratique, mémoire et soutenance. Post-diplômé : aucun parcours balisé, ni de supervision organisée. Laissé à la libre appréciation de chacun tant sur le fond que sur la forme

Public concerné : Tout public mais la réflexologie est contre-indiquée en cas de phlébite/thrombose (même ancienne), port de pacemaker, premier trimestre de la grossesse. PEC individuelle uniquement. Certaines mutuelles prennent en charge les séances.

Type de thérapie : Pour un meilleur accompagnement, il est souvent préférable d’effectuer une à deux séances par mois. La fréquence pourra être adaptée aux besoins et aux attentes de la personne.

Lieu d’exercice : En cabinet libéral, à domicile, en institution, en entreprise.

Place du métier hors de la France : En France, les Réflexologues sont estampillés « bien-être » contrairement à nos voisins européens qui les considèrent comme des thérapeutes à part entière. Nous intervenons parfois en milieu hospitalier mais trop souvent bénévolement.

Le saviez-vous ? Plus de 7200 terminaisons nerveuses se trouvent sous nos pieds qui, lorsqu’elles sont stimulées, favorisent notre bien-être et notre homéostasie. Pieds, mains, visage et oreilles sont aussi cartographiés et permettent différents types/styles de réflexologie. La Réflexologie, c’est souvent un petit « coup de pouce » pour repartir « du bon pied ! » (Blague de Réflexologue)

Idées reçues : « Les pieds, c’est sale et ça pue ! » Au contraire, nous travaillons toujours sur pieds propres. « La Réflexologie ce n’est pas pour les chatouilleux ! » C’est paradoxal mais même lorsqu’on est très chatouilleux, on trouve un grand confort à se faire masser les pieds, y compris quand on n’arrive pas à se les masser/toucher soi-même.

  • Pour aller plus loin :
    • Eunice Ingham, Stories the feet can tell thru Reflexology et Stories the feet have told thru Reflexology.
    • Mireille Meunier, Manuel approfondi de Réflexologie plantaire.
    • Guy Boitout, Jean-Pierre Valada, Réflexothérapie occipito-podale.
    • Marie-France Muller, Nhuan Le Quang, Le Dien’ Cham’: une étonnante méthode vietnamienne de réflexologie faciale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s