SHIATSU Humain et Animalier

Définition générale de la profession : Le shiatsu consiste en des pressions-relâchements sur le système tendino-musculaire réalisées sur les méridiens d’acupuncture, eux-mêmes en relation avec les organes. Les pressions et relâchements, les mobilisations et toutes les manœuvres visent à rééquilibrer globalement l’organisme. Il redonne souplesse aux systèmes articulaires et veineux ; et permet une décompression des terminaisons nerveuses, améliorant ainsi la circulation sanguine et lymphatique.

Le shiatsu est, donc, principalement un travail sur les méridiens, un rééquilibrage global du corps. Le shiatsu vise à stimuler les capacités de défenses naturelles de notre organisme et à faire lâcher les tensions créées par le système nerveux autonome. Pour comprendre ces désordres, un bilan énergétique est établi en tenant compte de l’observation, du toucher et du dialogue.

Institut de référence : Syndicat Professionnel du Shiatsu (SPS), FFST, Fédération France Shiatsu, Syndicat Professionnel du Shiatsu Animalier (SPSA)

Formation : 3 ans de formation – 500 heures théories et pratiques – Rapport professionnel de fin d’études et soutenance – Examen de fin d’études. Validation par un CQP Spécialiste en Shiatsu

Public concerné : Tout public : bébés, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Animaux : cheval, bovin, chien, chat……

Type de thérapie : Séance d’1 heure à 1h30. La fréquence dépend de l’objectif et des désordres du consultant.

Lieu d’exercice : En cabinet ou institution pour les humains et à domicile pour les animaux.

Place du métier hors de la France : Aujourd’hui, le shiatsu est considéré comme la deuxième médecine officielle au Japon. Aux Etats-Unis et dans les pays anglo-saxon en général, le Shiatsu est intégré en milieu hospitalier. Cela commence à l’être de plus en plus en France.

Le saviez vous ?  Le but ultime du shiatsu est d’entretenir la bonne santé, plutôt que de soigner des maladies. Le shiatsu intervient sur tout type de désordres qui peuvent être de nature : respiratoire, digestive, cutanée, en relation avec la circulation sanguine et lymphatique… Par exemple : céphalée, migraine, dermatose, stress, tendinites et problèmes musculaires, irritabilité, tristesse…

Idée(s) reçue(s). Le Shiatsu est une méthode holistique dans laquelle on pourra éventuellement traiter des points spécifiques. Il s’agit, alors, de compléter le Shiatsu par l’utilisation de points spécifiques repérés, soit par le toucher, soit par le raisonnement. Ces points pourront être traités avec différents moyens thérapeutiques tels que : Digipression, Moxibustion, Ventouses, Aiguilles

  • Pour aller plus loin…
    • Un point partout, Hervé EUGENE, Marabout, 2015.
    • L’essentiel du shiatsu 1 : Initiation au kenko shiatsu traditionnel, Hervé Eugène, Edition Chiron
    • L’essentiel du shiatsu 2 : Perfectionnement au Kenko Shiatsu Traditionnel, Hervé Eugène, Edition Chiron
    • Shiatsu-Santé pour les chevaux, Entretenir la santé des chevaux par le shiatsu et la digipression, Hervé Eugène, Edition Chiron
    • https://www.syndicat-shiatsu.fr/
    • http://www.actea-sante.fr/
    • http://formation-shiatsu-equin.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s