Qi Gong thérapeutique

Les bienfaits du Qi Gong

Pour améliorer la souplesse

Le Qi Gong permet progressivement et en douceur d’accomplir des mouvements de plus en plus amples. Sa pratique régulière contribue donc à améliorer la souplesse puisque les exercices d’étirements et de mouvements proposés par le Qi Gong délient les articulations.

Se détendre et combattre le stress

Certaines études scientifiques ont mis en évidence l’efficacité du Qi Gong en ce qui concerne la réduction du stress. Une étude a montré qu’une séance de 60 minutes de Qi Gong permettait de réduire de façon significative les indicateurs de stress (cortisol, ondes alpha) et de provoquer une grande relaxation, de la satisfaction ainsi que de la détente.

Le Qi Gong dit « méditatif » favorise la détente mentale à travers l’utilisation du mouvement répétitif qui permet de mettre ses idées au clair et de déterminer ses priorités.

Développer son équilibre

Le Qi Gong favorise l’équilibre mental et physique. Les exercices du Qi Gong proposent de nombreuses postures immobiles devant être tenues longuement. La persévérance et la concentration contribuent à développer progressivement l’équilibre de l’individu. De nombreux exercices quant à eux, visent à régulariser la position du corps.

Améliorer la santé

Le Qi Gong peut avoir des effets positifs sur la physiologie de l’organisme. Par exemple, une étude portant sur des individus atteint d’hypertension a montré qu’une pratique régulière du Qi Gong permettait de diminuer la tension artérielle, de diminuer les taux de cholestérol, de triglycérides, de LDL cholestérol ainsi que d’améliorer le pronostic vital des patients.

Le Qi Gong permettrait également de réduire la détresse psychologique, de réduire le taux de glucose dans le sang d’individus souffrant de diabète et d’améliorer l’image de soi.

Solution ou prévention ?

Le Qi Gong peut être appliqué en solution ou en prévention. En solution, des études scientifiques ont montré qu’une pratique régulière du Qi Gong permet de réduire l’hypertension, la douleur chronique, d’améliorer la qualité de vie de patients atteint du cancer, de diminuer les symptômes du syndrome prémenstruel, de réduire les symptômes associés à la maladie de Parkinson, d’aider au sevrage de l’héroïne…

En prévention, il permet de renforcer et assouplir la structure musculosquelettique du corps, d’améliorer la qualité de vie, d’optimiser les fonctions immunitaires de l’organisme, ce qui contribue à entretenir sa santé et prévenir l’apparition de certaines maladies.

Rédaction : Medoucine Spécialiste des médecines douces Janvier 2018